http://www.cvbuckingham.com/wp-content/themes/Animal_Care_Theme

Alimentation

Qu’elle est la meilleure nourriture sur le marché pour mon animal ?

Avec la multitude de diètes commerciales existantes sur le marché, il n’est pas facile de s’y retrouver. Une nourriture ne convient pas nécessairement à tous les chiens. Quelques intervenants en animalerie ou en alimentation des chiens et chats ont tendance à donner une réponse rapide en suggérant une ou deux marques bien précises comme étant les seules et uniques nourritures efficaces sur le marché. Ne vous laissez pas influencer, jugez sa capacité à vous conseiller de manière objective. La plupart des produits offerts sur le marché apportent la quantité requise de protéines, de glucides, de lipides, de minéraux et de vitamines pour éviter des carences. Une bonne façon de s’en assurer est de vérifier son animal. Il doit avoir un pelage sain et lustré, être actif, faire d’une à trois selles compactes par jour, maintenir un poids normal et ne doit pas avoir trop de flatulence.

Marque haut de gamme ou économique ?

Les marques haut de gamme ont une valeur nutritionnelle plus élevée, des ingrédients de meilleur qualité et sont plus digestes que les marques économiques. Les marques haut de gamme sont surtout vendues et recommandés par les vétérinaires. Sachez que plusieurs diètes proposées dans les épiceries sont souvent beaucoup plus caloriques et offrent moins de satiété que celles vendues dans les cliniques. Les animaux auront tendance à développer de l’obésité sur ce type d’alimentation. N’hésitez pas à consulter notre personnel pour vous guider dans le choix de la diète la plus appropriée pour votre animal.

Un nouveau chiot ?

Essayez d’offrir à votre chiot ou chaton la même nourriture que celle à laquelle il a été habitué avant d’emménager chez vous. Une fois l’adaptation établit à son nouvel environnement, vous pourrez fait la transition graduelle sur 4 à 7 jours à sa nouvelle nourriture.

Chez les chiots, il est important d’offrir un repas à heure fixe avec des portions mesurées. Surtout, ne pas nourrir à volonté. Il faut offrir un minimum de 3 ou 4 fois par jour jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 6 mois. Par la suite, vous pourrez diminuer le nombre de repas à 2 par jour. Bien calculer la quantité requise pour 24 heures et l’offrir au chiot de 15-20 minutes. Il faut enlever ce qu’il ne consomme pas. Après un repas, les chiots ont souvent besoin d’aller au petit coin, ne l’oubliez pas durant l’apprentissage de la propreté.

Chaque chiot est unique, et aucune nourriture ne convient universellement à tous les chiots. Optez pour la nourriture qui semble le mieux convenir en fonction de son âge, de sa taille, de sa race, de ses problèmes médicaux et de ses préférences. N’oubliez pas que les chiots ont besoin de plus de calories par portion que les chiens adultes.

Et le chat ?

Le chat est un mangeur cyclique, il consomme plusieurs petits repas par jour. Tenez compte de la quantité totale de nourriture pour 24 heures et fractionnée cette quantité en plusieurs petits repas (4 à 6 repas). Assurez-vous que votre chat boit régulièrement et offrez régulièrement de l’eau fraîche. Certain chat adore la fontaine d’eau.

Et la conserve ?

Si elle est de bonne qualité, la nourriture humide constitue une bonne solution. Sa teneur en eau est considérable et elle favorise l’hydratation. Cette diète est conseillée surtout chez les chats. En effet, certain chat ne boivent pas suffisamment d’eau et peuvent développer des problèmes urinaires. Une bonne solution consiste à donner la moitié au le quart de sa ration sous forme humide et l’autre moitié ou le trois quart sous forme sèche. L’inconvénient de la nourriture humide? Elle adhère davantage aux dents; il faudra donc brosser les dents de votre animal tout les jours. Également, la nourriture en conserve, si elle n’est pas consommé immédiatement, sèchera et favorisera le développement de bactérie. La nourriture sèche revient nettement moins cher, reste fraîche plus longtemps une fois le sac ouvert et se manipule mieux.

Devrais-je choisir le sans grains ?

Il est faut de penser que le grain est un agent de remplissage ou qu’il constitue une source de contamination. Un agent de remplissage n’a aucune valeur nutritive. Les grains constituent une excellente source de nutriments. Par exemple, le maïs contient des acides gras essentiels, renferme du bêtacarotène, de la vitamine E et des des antioxydants. Grâce au maïs, les fabricants n’ont pas à utiliser d’antioxydants artificiels. Les grains constituent aussi une source de glucides très digestibles et contiennent des protéines de qualités.

Et les diètes dites naturelles ?

Elle est conservée de façon naturelle. Elle ne devrait pas contenir d’agents de conservations synthétiques. Au Canada, cette qualification n’est ni définie ni réglementé par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Et les diètes crues ?

La mode du cru ne cesse de gagner en popularité depuis les quinze dernières années. La diète crue contient de la viande, des os, des abats et des légumes crus. Elle doit être très bien équilibrée pour ne pas entrainer des carences et un déséquilibre nutritionnel. Quelques fabricants seulement sont outillés pour offrir des formules équilibrées.

En général, les diètes crus ne sont pas encouragées par les vétérinaires. La viande crue peut –etre contaminée par des pathogènes bactériens et parasitaires. S’il en mange, votre chien ou votre chat risque de se contaminer et d’excrétés des bactéries dans ses selles. Il faut alors prendre des précautions pour éviter qu’il transmettre ces pathogène aux membres de la famille.

Devrais-je donner des gâteries ?

Donnez une gâterie pour le féliciter les bons comportements et évitez les restes de table ou les biscuits caloriques.

Beaucoup de gâteries pour chiens sont très riches en sucre et en gras. C’est pour obtenir cet apport d’énergie instantané que les chiens pleurent, jappent, quémandent. Il est préférable d’offrir à votre animal des aliments naturels, tels que :

  • des légumes croquants, comme des haricots verts ou du céleri;
  • des petits morceaux de pomme ou encore du melon d’eau congelé en petits cubes lors des journées chaudes.

Certains aliments sont à éviter comme les oignons, l’ail, les raisins, les raisins secs, le maïs en épi et le chocolat, car ils sont dangereux ou toxiques.